AZAZGA ( IEÊZOGUEN ) - KABYLIE - ALGÉRIE

LIEU D'ÉCHANGES, D'INFORMATIONS ET DE RENCONTRES, DU VILLAGE AZAZGA ET SES ENVIRONS...
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le MAK, les dangers du chemain vers notre idenité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
M_Amazith
Topaze
Topaze


Masculin
Nombre de messages : 30
Age : 73
Localisation : USA
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Le MAK, les dangers du chemain vers notre idenité   31.01.10 22:52

Voici l'article de Fox News dans sa version française. Je me méfie de l'inervention américaine. Par ailleurs, nous avons besoin des observateurs pour metter en valeur notre situation, tout comme John F. Kennedy avait attiré l'attention internationale sur la situation de l'Algérie française quelques temps avant l'indépendance. Ah, ce terme qui résonne bien, si promettant! Pour nous retrouver vous le voil noir de l'arabo-islamisme. Vos commentaires s'il vous plait.

Ils ont été largement ignorée par le reste du monde, mais certains analystes estiment que les Etats-Unis pourraient bientôt avoir besoin de se rapprocher de ce groupe autochtone peu connue : les Kabyles, pour les aider dans la guerre contre Al Qaïda et autres extrémistes islamiques qui opérent à partir de cette nation nord-africaine.

Les Kabyles font partie des peuples autochtones berbères d’Afrique du Nord et qui, dans les dernières années revendiques leur droit à l’autodétermination pour le territoire qu’ils appellent la Kabylie en Algérie. Un groupe de musulmans largement laïque, les Kabyles supportent la démocratie, et comme les Américains, ils ont été ciblés par les terroristes islamiques qui utilisent la Kabylie comme une rampe de lancement pour leurs attaques. Leurs dirigeants accusent le gouvernement algérien de discriminations à leur encontre. Les estimations de la population kabyle varient entre sept à dix millions, avec deux millions d’entre eux vivant principalement en France.

Walid Phares, expert sur les questions du terrorisme à la Fondation pour la défense des démocraties à Washington, et spécialiste du terrorisme à Fox News, affirme que les Kabyles sont en majorité laïque et croient en la démocratie, et pourrait devenir un allié efficace contre les djihadistes ». Il dit « al-Qaida et les salafistes ont des bases solides en Algérie, et les Kabyles y résistent farouchement. Nous avons donc un intérêt stratégique à les aider, mais sans bousculer nos bonnes relations avec le gouvernement laïc d’Algérie ».

Certains experts estiment que la stratégie pourrait être risquée. Ronald E. Neumann, qui a servi comme ambassadeur américain en l’Algérie de 1994-1997 estime que toute intervention américaine dans la politique intérieure algérienne serait une erreur. Neumann, qui est président de l’American Academy of Diplomacy à Washington, affirme à Fox News que le soutien des États-Unis "serait incontestablement une menace pour notre relation avec l’Algérie », comme les Algériens le verrait "comme une menace fondamentale » pour leur pays.

Experts hope the Obama administration can strike a chord between its relations with the Algerian government and the Kabyle people, who have been pressing for some sort of autonomy ever since Algeria gained independence from France in 1962.

Sur son site, le Département d’Etat américain décrit la relation USA/Algérie comme s’améliorant, en particulier depuis le 9 / 11 où « des contacts dans les principaux domaines d’intérêt mutuel, y compris l’application des lois et la coopération contre le terrorisme, se sont intensifiées." Le département d’Etat n’a pas répondu aux questions concernant la position des Etats-Unis sur les Kabyles.

Les experts espèrent que l’administration Obama interviendra dans les relations entre le gouvernement algérien et le peuple kabyle, qui fait pression pour obtenir une sorte d’autonomie depuis l’indépendance de l’Algérie en 1962.

Walid Phares, qui a également donné des conférences sur les Kabyles, affirme que l’administration ne devrait pas hésiter à soutenir les droits des Kabyles et accepter leur appel à l’autodétermination »comme un principe légitime ». Phares dit « nous avons besoin de maintenir d’excellentes relations avec le gouvernement algérien, qui est en lutte contre Al-Qaïda. Nous pouvons continuer de soutenir Alger contre Al Qaïda et en même temps les exhorter à discuter avec les Kabyles, leurs propres citoyens : il en va deleur propre intérêt de le faire. "

« Nous sommes le seul bastion de la lutte contre l’islamisation dans le continent », dit Ferhat Mehenni, de son exil en France. Il est le Président du Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK), qui est l’un des trois principaux partis politiques kabyles. Il affirme qu’ils sont confrontés à des enlèvements et des meurtres perpétrés par des extrémistes islamiques, dont la branche algérien d’Al-Qaïda, qui tous opèrent depuis les régions montagneuses où vit la majorité des Kabyles. Mehenni dis à Fox News que la semaine dernière une église a été incendiée par des extrémistes et qu’il aimerait travailler avec les États-Unis dans les efforts contre Al-Qaïda, mais aura besoin de son appui pour la liberté de son propre peuples.

En 1992, l’Algérie tombe dans la guerre civile après l’élection d’un parti islamique. L’armée a annulé le résultat, qui conduit à une guerre civile sanglante contre les terroristes islamistes qui, selon le Département d’Etat américain, a abouti à 150.000 décès. En 2006, nait Al-Qaida au Maghreb islamique, et dès lors commet des attentats-suicides et des enlèvements. En 2007, Al-Qaida fait explosé les bureaux de l’ONU à Alger, qui s’est soldé par la mort de trente personnes et les attaques se sont poursuivies depuis. Le département d’Etat continue de déconseiller aux Américains de se rendre en Algérie en raison de craintes d’attaques terroristes.

En ce qui semble être un sujet sensible, non seulement pour l’administration Obama, mais aussi le gouvernement algérien, l’ambassadeur d’Algérie à Washington, n’a pas répondu à plusieurs demandes qui étaient adressées à son bureau pour une entrevue.

Pendant ce temps, Ferhat Mehenni cherche à obtenir une réunion avec Susan Rice, l’ambassadeur américain à l’ONU, et alors que le secrétaire général a rencontré des gens comme le président vénézuélien Hugo Chavez et le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, il ne rencontrerait pas Mehenni qui dit qu’il se sent « trahi » par l’ONU, mais il espère un engagement de soutien de l’administration Obama pour la lutte kabyle pour leur souveraineté, qui aboutira à un partenariat solide contre les fondamentalistes islamiques. Il dit que les Kabyles peuvent être un rempart contre les islamistes, et seront le fer de lance de la démocratie dans la région.

Phares, qui décrit les Kabyles comme « les Indiens d’Afrique du Nord", estime que les États-Unis doivent toujours être "du côté des valeurs démocratiques et des droits fondamentaux" et qu’ils ne devraient "pas avoir la moindre hésitation en ce qui concerne le principe de soutenir les droits des Kabyles ".

Quant à un changement de politique par l’administration en matière de soutien des mouvements démocratiques dans la région, Phares dit, « parce que l’administration se fonde sur l’avis d’experts représentant les intérêts des régimes et des idéologies anti-démocratiques tels que le djihadisme et le pan arabisme, l’administration a été informée et convaincue que si les États-Unis appelle à la liberté que cela offenserait le monde musulman. L’Administration US a été trompé car les musulmans veulent aussi la liberté.’’

28 Janvier 2010 - 9:54 | par : Ben Evansky
Revenir en haut Aller en bas
RAIMA
Membre Débutant !


Féminin
Nombre de messages : 4
Age : 60
Localisation : alger
Date d'inscription : 23/02/2011

MessageSujet: Re: Le MAK, les dangers du chemain vers notre idenité   07.11.13 20:02

Je pense qu'il est temps que la Kabylie ait son indépendance, il y a trop de chômeurs en Algérie et le niveau de vie est en continuelle baisse. Si on arrive à se débarrasser de quelques millions d'âmes, notre niveau de vie en Algérie grimpera de 20%, formidable non. Vive la Kabylie Kabyle vive le gouvernement Kabyle ...
Revenir en haut Aller en bas
 
Le MAK, les dangers du chemain vers notre idenité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nous marchons vers notre avenir
» [AIDE] passage version 2.1 update 1 vers froyo
» [REQUETE] Captures d'écran du HD2 vers PC
» Vers le monde féérique de Sabine Hoffner-Begel
» [REQUETE] Transfert contacts vers HD sans Outlook

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AZAZGA ( IEÊZOGUEN ) - KABYLIE - ALGÉRIE :: LA CONNAISSANCE A LA PORTÉE DE TOUS... :: LE KABYLE, CETTE BELLE LANGUE QU'IL FAUT APPRENDRE Á AIMER !-
Sauter vers: