AZAZGA ( IEÊZOGUEN ) - KABYLIE - ALGÉRIE

LIEU D'ÉCHANGES, D'INFORMATIONS ET DE RENCONTRES, DU VILLAGE AZAZGA ET SES ENVIRONS...
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ENVIRONNEMENT - ECONOMIE...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
GrdPer
Platine
Platine


Nombre de messages : 2517
Localisation : France
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: ENVIRONNEMENT - ECONOMIE...   26.08.08 15:46

240 foyers d’incendie enregistrés en une semaine


Des feux de forêt signalés dans plusieurs régions

Un total de 240 foyers d’incendie ayant parcouru une superficie totale de 1475 ha ont été enregistrés durant la semaine du 16 au 22 août, à l’échelle nationale, a indiqué hier la direction générale des forêts (DGF) dans un communiqué repris par l’APS.

Selon la même source, ces foyers d’incendie se sont soldés par la destruction de 667 ha en forêts, soit une moyenne de 34 foyers par jour et de 6,14 ha par foyer. Durant la période du 1er juin au 22 août, il a été enregistré 1578 foyers ayant parcouru une superficie totale de 12 765 ha, dont 5514 ha en forêts, ajoute le bilan d’intervention de la DGF, soulignant que pour cette période, il a été enregistré une moyenne de 19 foyers par jour et 8,08 ha parcourus par foyer. Durant la même période de l’année 2007, on a enregistré 1204 foyers ayant parcouru une superficie totale de 20 950 ha dont 10 063 ha en forêts, a-t-on rappelé de même source.
Le dispositif de prévention et de lutte, mis en place depuis le 1er juin, sera maintenu jusqu’à la fin de la campagne, prévue pour le 31 octobre, souligne la source. Dans le même contexte, la DGF a appelé les citoyens, notamment les populations riveraines, à observer plus de vigilance et apporter leur contribution sur le plan de la prévention et de l’intervention. A titre d’exemple, il est à signaler que durant la période du 16 au 23 août, 6 feux de forêt se sont déclarés à travers les massifs boisés de la wilaya de Tizi Ouzou. Ils ont causé une perte de 29 ha de forêt, dont notamment du chêne-liège.
Les forêts domaniales d’Azazga et d’Azeffoun ont été les plus touchées par ces incendies dont « le départ a été favorisé par la canicule sévissant dans la région », selon la Protection civile qui fait état également de la destruction de 2700 bottes de foin, suite à un incendie enregistré la semaine dernière à Mechtras. Depuis le début de la campagne de prévention et de lutte contre les incendies, il a été signalé le déclenchement, à ce jour, de 130 incendies ayant ravagé 453,5 ha de couvert végétal et quelque 2200 arbres fruitiers, dont notamment des oliviers, selon un bilan de la Protection civile, qui appelle les riverains des forêts à « maintenir le cap sur la vigilance, en évitant notamment l’incinération des chaumes provenant du défrichement des champs ».

_________________
..-.-.-.- Le site de Azazga ! -.-.-.-..
Tant de regards pour contempler ce monde, et si peu de mains pour le transformer !
Le Goût Amer du Laurier Rose sur les Rives d'Ighzer Aâboudh !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.azazga.new.fr/
GrdPer
Platine
Platine


Nombre de messages : 2517
Localisation : France
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: ENVIRONNEMENT - ECONOMIE...   04.09.08 11:47

Commune d’Azazga : Alerte insalubrité,



Le ramassage des ordures ménagères dans la commune d’Azazga connaît des perturbations depuis une semaine. Motif : il n’y a plus de décharge depuis près de deux ans.
L’ancien site où étaient rejetés les déchets de la commune, à la périphérie du chef-lieu, avait été fermé par les riverains pour cause de nuisances. Depuis, l’APC se débat dans l’inextricable problème d’évacuation des ordures.

Plusieurs communes limitrophes avaient été sollicitées pour permettre l’accès aux camions d’Azazga dans leurs décharges respectives, comme Souamaâ, Yakouren, et Bouzeguène, mais cela a vite soulevé l’opposition des citoyens de ces localités. Pendant plusieurs mois, les rejets ont été acheminés vers la décharge de Boukhalfa, près de Tizi Ouzou, jusqu’à la fermeture de ce site récemment.
L’APC avait cru trouver une issue à cette situation après un choix de terrain effectué en commission de daïra au mois d’août dernier. Sis à 7 km du chef-lieu, le terrain, propriété de la commune, était indiqué selon les élus locaux pour la réalisation d’un centre d’enfouissement technique (CET).

Un travail d’explication en direction des comités des villages a été effectué en présence du directeur de l’environnement de la wilaya de Tizi Ouzou, a indiqué le P/APC d’Azazga, M. Mezouani, citant les caractéristiques d’un tel centre qui permet un traitement optimal des déchets sans causer des désagréments sur les riverains.
« Les premières maisons se trouvent à 800 mètres de ce site, alors que la réglementation ne limite cette distance qu’à 200 mètres », souligne-t-on à l’APC.
Cela n’a pas empêché que des oppositions ne se manifestent, compromettant la réalisation de ce projet vital pour la commune. « Nous avions prélevé sur le budget supplémentaire de l’année en cours le montant nécessaire à l’étude du CET. La wilaya nous a assuré qu’elle prendrait en charge sa réalisation », a souligné le P/APC. La commune est face à une situation intenable. Les ordures s’amoncellent dans les villages et au chef-lieu, faisant planer un vrai risque sanitaire.

Le maire en appelle à la responsabilité et à la sagesse : « Nous devons trouver une solution dans l’immédiat. Nous sommes à l’orée de la rentrée scolaire. Nous avons 14 écoles primaires, 4 CEM, 3 lycées et un CFPA qui ont besoin de la prise en charge des déchets. Il n’est pas raisonnable de vouloir protéger son village si on met en danger le chef-lieu qui reçoit la population scolarisée de toute la commune.

Et nous insistons sur le fait que la réalisation d’un CET n’a aucune incidence sur l’environnement des villages, en raison de la technique d’enfouissement utilisée.
Au contraire, cela créera de l’emploi dans l’activité de traitement et de récupération des rejets ». Après la mise en service d’un important projet d’assainissement du chef-lieu et la poursuite des travaux de réfection du réseau AEP, ainsi que le lancement de l’étude d’assainissement des villages, la commune se retrouve devant un blocage inattendu au sujet de l’aménagement d’une décharge publique contrôlée.

Il s’agit pourtant d’une question élémentaire qu’il faudra dépasser rapidement, dans une commune de 33 000 habitants qui aspire à statut de wilaya déléguée.

_________________
..-.-.-.- Le site de Azazga ! -.-.-.-..
Tant de regards pour contempler ce monde, et si peu de mains pour le transformer !
Le Goût Amer du Laurier Rose sur les Rives d'Ighzer Aâboudh !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.azazga.new.fr/
GrdPer
Platine
Platine


Nombre de messages : 2517
Localisation : France
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: ENVIRONNEMENT - ECONOMIE...   11.09.08 18:09

Feux de forêts : 66 foyers d'incendies parmi les 83 enregistrés ont été circonscrits

66 foyers d'incendies parmi les 83 enregistrés durant les dernières 48 heures, ont été circonscrits à travers cinq préfectures du pays, indiquent jeudi les services de la Gendarmerie dans un communiqué.
Il s'agit des préfectures de Tizi-Ouzou, Blida, Boumerdes, Vgueyeth, Skikda et El Tarf.


Selon les premières statistiques fournies par les services de la Gendarmerie, les dégâts les plus élevés ont été enregistrés dans la préfecture de Tizi-Ouzou avec 988 hectares de forêt, broussailles, oliviers, arbres fruitiers et de chêne-liège ravagés par les feux dans les communes de Azazga, Yakourene, Ain El Hammam, Abi Youcef, Tigzirt, Azeffoun, Aghriv, Draa El Mizan, Ain Zaouia, Ath Mahmoud, Iflissen, Ouacif et Vouzguene.

Quant aux foyers restants, au nombre de six (06) et pour lesquels les dégâts n'ont pas été encore évalués, ils sont en cours d'être circonscrits au niveau des communes de Ath Yahia Moussa, Tizi-Ntlatha, Tizi-Rached et Thimizar, précise-t-on de même source.

Dans la préfecture de Blida, 12 foyers d'incendies ayant ravagé 541 hectares de forêt ont été maîtrisés et les quatre autres restants sont en cours de l'être. Pour ce qui est des wilayas de Boumerdes, Vgueyeth et Skikda, six foyers ont été circonscrits avec des dégâts estimés respectivement à 40 hectares de forêt, 100 hectares de broussailles, 800 oliviers, deux locaux commerciaux endommagés 670 oliviers et 353 arbres fruitiers.

Quant à la préfecture d'El Tarf, 13 foyers ont été maîtrisés et deux sont en cours de l'être, mais les dégâts "n'ont pas encore été évalués avec précision", relève la même source.

A qui profite cela ?!

_________________
..-.-.-.- Le site de Azazga ! -.-.-.-..
Tant de regards pour contempler ce monde, et si peu de mains pour le transformer !
Le Goût Amer du Laurier Rose sur les Rives d'Ighzer Aâboudh !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.azazga.new.fr/
eve
Or
Or


Féminin
Nombre de messages : 1858
Localisation : Pas-de-Calais 62 / France
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: ENVIRONNEMENT - ECONOMIE...   11.09.08 20:42

un incendit vient de se faire en kabilie au village de berber j espere que ca ira pour tout ces gens
Revenir en haut Aller en bas
eve
Or
Or


Féminin
Nombre de messages : 1858
Localisation : Pas-de-Calais 62 / France
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: ENVIRONNEMENT - ECONOMIE...   11.09.08 20:45

j espere que tout ira bien pour mon ami berber
Revenir en haut Aller en bas
aziza
Platine
Platine


Féminin
Nombre de messages : 2604
Localisation : IDF - France
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: ENVIRONNEMENT - ECONOMIE...   11.09.08 20:48

c'est kom si mon cordon ombilicale n'étais pas coupé, je sens toujours avnt quelque chose de grave
que berbère nous donne vite des nouvelles stp
Revenir en haut Aller en bas
Azazga
Rubis
Rubis


Masculin
Nombre de messages : 1215
Age : 46
Localisation : France-Algérie
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: ENVIRONNEMENT - ECONOMIE...   11.09.08 21:04

Malheureusement, c'est l'état qui allument ces feux, pour faire sortir les terroristes des forets de la kabylie!

_________________
Je dirai la vérité, même en enfer... !
Revenir en haut Aller en bas
aziza
Platine
Platine


Féminin
Nombre de messages : 2604
Localisation : IDF - France
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: ENVIRONNEMENT - ECONOMIE...   11.09.08 21:07

ah bon ,ils font cela pour cela???
Revenir en haut Aller en bas
eve
Or
Or


Féminin
Nombre de messages : 1858
Localisation : Pas-de-Calais 62 / France
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: ENVIRONNEMENT - ECONOMIE...   11.09.08 21:13

ben ils sont cons de faire ca apres qu ils n y aura plus d arbres il feront quoi pour respirer sans l oxigene que ce ci procurent
Revenir en haut Aller en bas
Azazga
Rubis
Rubis


Masculin
Nombre de messages : 1215
Age : 46
Localisation : France-Algérie
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: ENVIRONNEMENT - ECONOMIE...   11.09.08 21:41

L'algérie sera sera un véritable désert!

_________________
Je dirai la vérité, même en enfer... !
Revenir en haut Aller en bas
eve
Or
Or


Féminin
Nombre de messages : 1858
Localisation : Pas-de-Calais 62 / France
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: ENVIRONNEMENT - ECONOMIE...   11.09.08 21:48

ben c est bien triste qu ils ne reflechissent pas plus que ca
Revenir en haut Aller en bas
amane
Or
Or


Féminin
Nombre de messages : 1594
Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: ENVIRONNEMENT - ECONOMIE...   12.09.08 8:04

tu sais azazga, ces feux de forêt je les ai connus aussi quand j'étais en algerie, avant que je vienne en france. j'ai de très mauvais souvenirs. c'est tressant et ça fait peur. je me rappelle quand j'étais petite, un feu que je n'oublirai jamais. un vendredi vers midi, on était entrain de manger du couscous, tout à coup il y avait des cris et tout le monde fuit sa maison. ils ont tous fait sortir leura affaires de leurs maisons et les enfants dehors. ma maman ne voulait pas sortir les affaire, on a une maison en pierre donc elle ne risquait rien. mes freres et mon pere avaient placé des toles en allum au derrière les fenetres pour empecher le feu de rentrer. j'avais très peur et je n'ai pas arreté de pleuré. les pompiers nous ont obligé à faire sortir une machine à tricotter et une machine à coudre , après ma mère a refusé de faire sortir les autres en leur disant que les affaires sont bien en sécurité dans notre maison. tous les cousins et voisins ont vidé leurs maisons dehors. dieu sait quels ordures ont dans leurs maisons. ils ont mis dehors n'importe quoi. bref, nous les enfants avons très peur. heureusement après tous les hommes du village sont partis eteindre le feu, difficillement, et les pompiers avec. le feu est éteint mais pas à 100%. tous les hommes font la garde durant toute la nuit. c'est un jour que je n'oublirai jamais.
oh mon dieu, j'ai mal au coeur le fait de parler de ça. maintenant je comprend les gens qui vivent la même chose en ce moment. rabi adhe yili yidhe sène in challahe.
Revenir en haut Aller en bas
Odin
Topaze
Topaze


Masculin
Nombre de messages : 23
Localisation : San Luis / Mexique
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: ENVIRONNEMENT - ECONOMIE...   12.09.08 22:59

c'est un véritable phénomène de mode d'allumer des feux, les gens n'ont plus aucune pitié de la nature, les forets ne seront qu'une légende pour les générations futures
Revenir en haut Aller en bas
amane
Or
Or


Féminin
Nombre de messages : 1594
Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: ENVIRONNEMENT - ECONOMIE...   13.09.08 7:52

ah oui tout à fait ça, une légende si on ne fait rien. domage
Revenir en haut Aller en bas
arezki
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 753
Age : 73
Localisation : Azazga
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Le maire d’Azazga accuse les partis politiques   15.09.08 8:42

Actualités : OPPOSITIONS AUX DÉCHARGES PUBLIQUES À TIZI-OUZOU
Le maire d’Azazga accuse les partis politiques

Azazga continue de vivre une crise environnementale sans précédent.
Son P/APC, d’obédience RCD, est monté, hier, au créneau, accusant ouvertement, sans les nommer, des candidats aux dernières élections locales d’être derrière le sabordage du projet de centre d’enfouissement technique (CET). Ce centre était programmé à Hendou, par la Direction de l’environnement de Tizi-Ouzou, pour endiguer le problème de décharge publique qui se pose avec acuité dans cette ville depuis deux ans suite à la fermeture par la population de la décharge non contrôlée de Zen en raison de sa nocivité et de sa proximité des habitations, démarche soutenue alors par l’actuel exécutif communal qui se trouvait dans l’opposition. Cette situation a valu depuis à la commune un nomadisme en matière d’évacuation des déchets ménagers (40 tonnes/jour) dans les communes et localités environnantes avant d’en être interdite. Faute de site, l’APC n’a pas enlevé les ordures de la ville, transformée huit jours durant en cité empestant les odeurs pestilentielles avec une évidente menace sur la santé publique. Un danger signalé par le maire aux villages la semaine dernière dans une réunion où il a mis tout le monde devant ses responsabilités, avertissant que c’est le développement de la commune qui est pris en otage. Mardi dernier, se plaint ainsi le maire, la commission de wilaya a été accueillie à Hendou par des jets de pierres. Pour soulager la ville infestée d’ordures, les déchets ménagers d’Azazga ont été provisoirement évacués à Agma, entre la wilaya de Tizi-Ouzou et Béjaïa, au terme d’un accord avec l’APC de Yakouren et des services des forêts. Un autre site provisoire a été ensuite dégagé avec l’aval de ces mêmes services des forêts, mais la commune n’aura qu’un mois de sursis pour trouver une solution définitive à ce problème. Pour revenir aux oppositions, le P/APC accuse les «politiques» de manipulation des villageois. S’interrogeant sur la réunion de Hendou avec ses voisins de Tamassit, il dira : «Les politiques sont derrière les oppositions pour freiner et bloquer les efforts de développement. » Le maire a exhorté les autorités à prendre leurs responsabilités et mettre un terme «aux oppositions tous azimuts qui touchent de manière infondée tous les projets de développement, pas seulement les décharges publiques». Un mal qui, indique-t-il, freine toute velléité de développement notamment dans le cas d’Azazga, pressentie comme wilaya-déléguée, porteuse de projets d’envergure qui risquent de ne pas voir le jour si «les autorités n’exercent pas leurs prérogatives».
S. Hammoum
Revenir en haut Aller en bas
http://www.arezki-mensous.com
Azazga
Rubis
Rubis


Masculin
Nombre de messages : 1215
Age : 46
Localisation : France-Algérie
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: ENVIRONNEMENT - ECONOMIE...   15.09.08 12:05

Je ne suis pas favorable non plus à la création de la décharge à hendou, pourquoi ne la font ils pas loin de toute habitation? Et le plus grave, lorsque les déchets d'une décharge en hauteur laisseront échapper leurs rejets et leurs toxines, ils s'inlitreront dans les sous-sols et empoissonneront tous les villages se trouvant en contrebas ainsi que les nappes phréatiques. L'endroit idéal serait alors "assif", du moins un lieu situé le plus bas possible. Mais nos décideurs s'en foutent des retombées. Ils ne pensent qu'à éloigner la décharge le plus loin possible de l'endroit où ils habitent. C'est ça qui est intolérable! Et bien en attendant, ils n'ont qu'à bouffer leurs ordures.

_________________
Je dirai la vérité, même en enfer... !
Revenir en haut Aller en bas
chouchou2
Saphir
Saphir


Féminin
Nombre de messages : 540
Age : 38
Localisation : IDF - France
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: ENVIRONNEMENT - ECONOMIE...   15.09.08 17:54

Mais enfin, cela va de soit. La déchiterie doit être très éloignée des habitations.

Je n'arrive pas à comprendre POURQUOI les décideurs, ça ne fait pas tilte dans leur cervelle.

J'ai l'impression que tout en eux est liées.
Revenir en haut Aller en bas
GrdPer
Platine
Platine


Nombre de messages : 2517
Localisation : France
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: ENVIRONNEMENT - ECONOMIE...   19.12.08 18:08

Des intempéries importantes et des chutes de neige ont été enregistrées ce week-end dans la wilaya de Tizi Ouzou en Kabylie.

Très sévères étaient les conditions climatiques à Tizi-Ouzou ce week-end. Avec de fortes averses de pluie, d’importantes chutes de neiges et des températures atteignant le seuil des 8°, la région de la Kabylie a subi de plein fouet les caprices d’un hiver qui s’annonce déjà froid et rigoureux. De fait, la population locale s’est résigné à passer le week-end chez elle, bien au chaud. Pas uniquement pour se protéger des températures glaciales qui ont accompagné cette perturbation mais aussi et surtout parce que la neige a tout simplement obstrué d’importants axes routiers sur tout le territoire de la wilaya. Les régions les plus touchées par les fortes chutes de neige sont incontestablement celles de Aïn El Hammam, Larbâa Nath Irathen, Iferhounène et Béni Yenni. D’après des informations recoupées, c’est la RN 15, reliant Irdjène à LNI et LNI à Aïn El Hammam qui fût la première à être coupée à toute circulation automobile. Il en était de même pour le chemin de wilaya n°253 reliant Iferhounène à Akbou via le col de Tirourda.

Ce dernier étant complétement couvert de neige à hauteur de 10 centimètres. Le col de Chellata a été, quant à lui, fermé dès la soirée de mercredi. Sur le versant “ Est ” de la wilaya, c’est la RN 12, reliant Tizi-Ouzou à Béjaïa, qui a dû faire avec les caprices de la météo et ce au niveau de la localité de Yakourène où la chaussée a été obstruée de longues heures durant avant que les engins de déneigement interviennent pour “ libérer” la route. C’était également le cas du chemin de wilaya n° 251 reliant Azazga à Bouzéguène et de la RN 71 reliant Tigzirt à Tizi-Ouzou en Kabylie. Pour cette dernière, la circulation automobile a été rétablie au bout de quelques heures. La route menant vers Bouzéguène ne l’a été que jeudi soir. Signalons enfin qu’à l’heure om nous écrivons, la plupart de ces axes routiers ont retrouvé un trafic presque normal et ce grâce, d’un côté, à l’amélioration des conditions, et, de l’autre, aux efforts déployés ici et làpour déneiger routes et chemins secondaires. Heureusement, cette vague de froid n’a causé, chemin faisant, ni victimes ni dégâts importants.

_________________
..-.-.-.- Le site de Azazga ! -.-.-.-..
Tant de regards pour contempler ce monde, et si peu de mains pour le transformer !
Le Goût Amer du Laurier Rose sur les Rives d'Ighzer Aâboudh !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.azazga.new.fr/
GrdPer
Platine
Platine


Nombre de messages : 2517
Localisation : France
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: ENVIRONNEMENT - ECONOMIE...   09.06.09 13:34

Yakourène, campagne de nettoiement à la Fontaine fraîche,

Dans le cadre des la préparation de la saison estivale 2009, la “Fontaine fraîche” a fait, dernièrement, l’objet d’une campagne de toilettage et de nettoiement. Ainsi, les ouvriers du chantier engagé dans le cadre du programme “Algérie la blanche” ont travaillé d’arrache-pied pendant plusieurs jours où des dizaines de sacs-poubelles de toutes sortes d’ordures et de détritus (sachets noirs, bouteilles en plastique, restes et épluchures de fruits…) ont été remplis puis, acheminés par camion vers le lieu d’incinération, ce qui a permis de redonner un tant soit peut aux paysages de ce site touristique classé “zone climatique” sa vrai valeur d’antan du temps des Français.

Pour rappel, la “Fontaine fraîche” par la beauté de ses sites, par sa végétation (arbres centenaires de chêne zen et de chêne-liège) et ses animaux (singes magots et nombreuses espèces d'oiseaux). Néanmoins, certaines personnes continuent de verser dans l’incivisme en laissant et jetant leurs ordures dans tous les endroits et à même le sol lors des pique-niques et randonnées pédestres. De ce fait, la pollution a gagné du terrain malgré les poubelles installées sur les lieux, les panneaux placardés à plusieurs endroits incitant les visiteurs à faire plus d’efforts en matière de propreté des lieux.

D’autre part, il est à signaler que le programme “Algérie la blanche” dans cette municipalité est à son troisième chantier de nettoiement et de relookage, après les deux organisés à travers la commune où des espaces verts ont été nettoyés et désherbés, et des édifices publics repeints en attendant bien sûr de voir le lancement de la réalisation de grandes infrastructures touristiques qui font défaut dans cette région aux multiples et énormes potentialités touristiques.

_________________
..-.-.-.- Le site de Azazga ! -.-.-.-..
Tant de regards pour contempler ce monde, et si peu de mains pour le transformer !
Le Goût Amer du Laurier Rose sur les Rives d'Ighzer Aâboudh !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.azazga.new.fr/
berbere06
Aigue-Marine
Aigue-Marine


Masculin
Nombre de messages : 231
Age : 56
Localisation : Vallée de la soummam - Algérie
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: ENVIRONNEMENT - ECONOMIE...   30.06.09 12:06

Voici encore une ville avec ses ordures:

Commune d'Azazga : Le casse-tête de la décharge


Les solutions « provisoires » butent toutes sur des oppositions. Parfois, des travaux d’aménagement sur un site sont stoppés par des « riverains » alors qu’un consensus s’était dégagé auparavant avec les comités des villages concernés. Sans décharge contrôlée, la commune d’Azazga n’effectue plus le ramassage des ordures dans les villages depuis dix mois. Le ramassage touche uniquement le chef-lieu de la daïra et les établissements publics. Les ordures sont rejetées sur un site en pleine forêt de Yakouren, à quatre kilomètres de la ville d’Azazga, près de la RN12. Le site a été affecté par les services des forêts à titre provisoire, mais les désagréments sur l’environnement sont importants. Les ordures ne sont pas enfouies et le risque d’incendie est lancinant en période d’été. « Dans l’urgence, nous avons opté pour un autre site, présentant moins d’inconvénients et devant soulager la commune du problème des ordures jusqu’à la mise en service du CET de Boubhir. Les services forestiers qui s’étaient auparavant opposés nous ont donné leur accord le mois dernier. Nous avions saisi l’administration de wilaya sur le caractère urgent de ce problème », nous dit le P/APC. Il nous exhibe le PV de sortie en date du 12 mai 2009, au lieudit « Tamda taberkant », signé par les services des forêts, chargeant le P/APC d’« engager les travaux de terrassement et création de bacs pour l’enfouissement des ordures ménagères ». « Je m’étais engagé devant les comités des villages pour ramasser les ordures dans toute la commune avant le 5 juillet », indique le maire.

Ces derniers jours, des oppositions sont apparues. Une déclaration signée par des citoyens du village Taddert a été transmise à notre bureau. S’adressant au P/APC, la déclaration indique : « Le site choisi n’est pas conforme. Aussi, nous voyons que cette décharge provisoire s’approche de nos maisons en hiver et au cas où les travaux de l’autoroute seraient entamés ». Interrogé, le P/APC dit n’avoir pas reçu cette lettre, se déclarant disposé à renouer le contact avec les comités des villages pour trouver un dénouement à cette crise latente. A propos de la conformité de l’opération, le maire nous dit que la fiche technique de ce projet a été élaborée par les services communaux et les services de la daïra représentant toutes les directions de la wilaya, dont celle des travaux publics. « Je ne peux pas engager la moindre opération sans l’aval de tous les services techniques, lesquels ne peuvent pas ignorer un tracé d’autoroute », dit notre interlocuteur.

Au sujet des craintes des nuisances, il souligne qu’ « il n’y aura ni fumée, ni odeurs, puisque les ordures seront enfouies dans des bacs ». 500 millions de centimes on été dégagées sur le budget communal pour l’aménagement du site et 800 millions de centimes pour le revêtement de la piste. « On s’était déjà déplacé sur site en commission, l’année passée. Il n’y avait que l’opposition de la direction des forêts qui vient d’être levée. Nous avons confié ce projet, et si des citoyens signalent des nuisances, nous les prendrons en charge et nous sommes disposés à de nouvelles concertations et de nouvelles propositions », conclut le P/APC.
Revenir en haut Aller en bas
GrdPer
Platine
Platine


Nombre de messages : 2517
Localisation : France
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: ENVIRONNEMENT - ECONOMIE...   02.07.09 12:55

Un arboretum Franco-Israélien pour les chercheurs à Azazga,

L’Association pour la protection de l’environnement (APE) d’Azazga a lancé un projet d’arboretum. Il s’agit d’un jardin où seront introduites de nombreuses espèces d’arbres et arbustes, financé à 100% par la France dans le cadre des ONGII. Autrement dit, c’est un lieu de collection et de conservation des espèces végétales. Il a pour mission et objectif la sauvegarde des espèces forestières locales et internationales pour la recherche scientifique… La superficie de ce musée végétal est de 25 hectares, extensibles jusqu’à 30 ha.

Sont à l'origine de ce projet plusieurs organismes étrangers, notamment le Parc national français, la Fondation Euro-Israélienne et l’université Fredrik-Hebert d’Allemagne. Face à la rareté de ce type de parc en Afrique, à la diminution progressive du patrimoine national végétal, voire à l’extinction de certaines espèces par l’agression continuelle de l’homme, la méconnaissance du patrimoine végétal…, les organisateurs souhaitent un soutien des services publics ou privés afin de réaliser l’extension de cet arboretum et de protéger davantage les espèces menacées et d’encourager la recherche scientifique en apportant un cadre de travail aux chercheurs. L’ouvrage est situé dans la forêt d’Ath Ghovri commune d’Azazga.

Jadis au temps des Français, en 1948 précisément, la parcelle en question avait servi comme terrain expérimental pour l’olivier. À noter que la plantation au niveau de cet arboretum a été réalisée par des écoliers et des associations. L’introduction des espèces dans cet arboretum a débuté depuis janvier 2009, rappelle-t-on.

_________________
..-.-.-.- Le site de Azazga ! -.-.-.-..
Tant de regards pour contempler ce monde, et si peu de mains pour le transformer !
Le Goût Amer du Laurier Rose sur les Rives d'Ighzer Aâboudh !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.azazga.new.fr/
Azazga
Rubis
Rubis


Masculin
Nombre de messages : 1215
Age : 46
Localisation : France-Algérie
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: ENVIRONNEMENT - ECONOMIE...   02.07.09 13:28

heureusement que les juifs et les français sont là pour nettoyer un peu le pays. c'est bien ce que je disais, la france n'a plus besoin d'armes pour conquérir l'algérie, le peuple lui tend les bras grands ouverts, qu'ils soient les bienvenus... après tout ils sont chez eux, c'est bien eux qui ont construit ce pays ingrat! l'algérie retrouvera enfin sa splendeur d'antan avec ces saints-hommes français et juifs.
Revenir en haut Aller en bas
GrdPer
Platine
Platine


Nombre de messages : 2517
Localisation : France
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: ENVIRONNEMENT - ECONOMIE...   25.07.09 13:12

Les forêts de Azazga ravagées par les flammes,

Azazga et ses communes limitrophes restent les plus touchées par les incendies puisque le sinistre le plus important de ces derniers jours de canicule a ravagé plusieurs hectares de chêne-liège dans la forêt de Yakourène, appelée la forêt des Béni Ghovri.

Cernés par les flammes, les habitants des villages Bagoub, Iouadfane, Legzira, Ibelaidène ont vécu des journées particulièrement pénibles en raison de la chaleur insoutenable à près de 57°, des flammes immenses qui menaçaient les maisons de campagne, et des fumées épaisses s’échappant des foyers d’incendie atteignant les abords de Yakourène.

Des hectares d’arbres dévastés par les flammes attestent de la violence et de l’ampleur de ces feux de forêt combattus énergiquement durant ces derniers jours par les éléments de la Protection civile, appuyés par les riverains qui se sont retrouvés à intervenir sur plusieurs fronts pour combattre ces énormes flammes dévorant tout sur leur passage, surtout à la faveur d’une végétation dense (46% de la superficie totale de la commune) et grandement favorisées par des vents chauds et violents.

Même si aucune victime n’est à déplorer pour le moment, des milliers d’oliveraies, de figuiers, des centaines d’hectares de sylve et des champs de broussaille sont partis en fumée en l’espace de quelques heures seulement.

L’inexistence de chemins et de pistes d’accès permettant d’atteindre rapidement les foyers d’incendie ne fait que retarder l’intervention des pompiers.

_________________
..-.-.-.- Le site de Azazga ! -.-.-.-..
Tant de regards pour contempler ce monde, et si peu de mains pour le transformer !
Le Goût Amer du Laurier Rose sur les Rives d'Ighzer Aâboudh !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.azazga.new.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ENVIRONNEMENT - ECONOMIE...   Aujourd'hui à 14:42

Revenir en haut Aller en bas
 
ENVIRONNEMENT - ECONOMIE...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» David Grattan et Stefan Michalski - Directives en matière d’environnement pour les musées — ICC
» Les actions citoyennes de Disneyland Paris (mécénat, environnement...)
» Economie du café, la hausse éternelle?
» re-nouveaux entéiste
» [ASTUCE MANGO] Déverrouiller les options "Environnement" et "Recherche Visuelle"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AZAZGA ( IEÊZOGUEN ) - KABYLIE - ALGÉRIE :: BIEN-ÊTRE ET SAVOIR-VIVRE… :: FAMILLE, SANTÉ, SPORT, NATURE, SCIENCES… :: NATURE-ENVIRONNEMENT-PLANÈTE-
Sauter vers: