AZAZGA ( IEÊZOGUEN ) - KABYLIE - ALGÉRIE

LIEU D'ÉCHANGES, D'INFORMATIONS ET DE RENCONTRES, DU VILLAGE AZAZGA ET SES ENVIRONS...
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 FAMILLE IAZZOURENE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
zwina
Aigue-Marine
Aigue-Marine


Féminin
Nombre de messages : 199
Age : 77
Localisation : Ifigha - France
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: FAMILLE IAZZOURENE   24.10.08 22:30

Je ne connais aucun kabyle qui s'appelle Mohamed, sauf en nom de famille pour des imravden. Mohand c'est plus joli et ça sonne mieux à mon oreille.
Revenir en haut Aller en bas
http://aubonheurdesfemmesdifira.skyrock.com/
zwina
Aigue-Marine
Aigue-Marine


Féminin
Nombre de messages : 199
Age : 77
Localisation : Ifigha - France
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: FAMILLE IAZZOURENE   24.10.08 23:09

je préfère continuer à l'appeler Mohand Said Yazouren ça lui va bien mieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://aubonheurdesfemmesdifira.skyrock.com/
Massinissa75
Membre Débutant !


Masculin
Nombre de messages : 2
Age : 33
Localisation : france/paris
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: FAMILLE IAZZOURENE   22.02.11 22:33

siaz13 a écrit:
Je l'espere aussi.



Bonjour,
voila je suis tres heureux de vous annoncer que vous venez de trouver votre famille, moi aussi je suis de la famille Iazzourene, je me prenom Massinissa, la je suis a paris, pour plus d'information merci de me laisser un message
a tres bientot
Revenir en haut Aller en bas
Massinissa75
Membre Débutant !


Masculin
Nombre de messages : 2
Age : 33
Localisation : france/paris
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: FAMILLE IAZZOURENE   22.02.11 22:43

siaz13 a écrit:
Mais a priori ils sont tous d'AZAZGA et de ses environs, donc je ne comprent pas trop. Si quelqun pouvais m'aider ce serais vraiment cool. D'ailleurs je suis curieux de la ressemblance de mon nom de famille avec la forêt de YAKOUREN et l'autre nom d'AZAZGA qui est I3ZOUGUEN, en effet mon c'écrit YAZOUREN.


Bonjour,
voila je suis tres heureux de vous annoncer que vous venez de trouver votre famille, moi aussi je suis de la famille Iazzourene, je me prenom Massinissa, la je suis a paris, pour plus d'information merci de me laisser un message
a tres bientot
Revenir en haut Aller en bas
fazia
Membre Débutant !


Féminin
Nombre de messages : 1
Age : 30
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: FAMILLE IAZZOURENE   22.09.12 12:13

bonjour ma mere et a la recherche de son cousin dont le nom de sa mere et chabra iazzourene et le nom de sa tante et aizzourene malhra de ait moussa de timizart
Revenir en haut Aller en bas
Ahlam
Topaze
Topaze


Féminin
Nombre de messages : 24
Age : 52
Localisation : Alger
Date d'inscription : 14/09/2013

MessageSujet: Re: Famille Iazouzene   28.09.13 21:00

Bonsoir Siaz13 ,
Voici la biographie de ce valeureux combattant qu'est YAZOURENE Mohand Ameziane qui a joué un rôle préponderant dans l'opération oiseau bleu.

Hommage au colonnel Yazourene Mohand Ameziane
l’association Flambeau du martyr a rendu hommage, hier, au colonel Yazourene Mohand Ameziane dit «Si Saïd Vrirouche» lors du Forum du quotidien El Moudjahid. Ses frères de combat ont longuement rappelé les qualités de celui qui a été nommé à la tête de la wilaya 3 après la mort du colonel Amirouche. Né le 18 mars 1912 dans le village de Iadjmat (Souk El Had), Yazourene Mohand Ameziane a dû quitter les bancs de l’école à l’âge de 12 ans pour travailler.
Il se lance dans la politique dès 1945 en intégrant le PPA-MTLD dont il sera le responsable pour la région de Azzazga. «Vers la fin des années quarante, Si Saïd Vrirouche a mis en place un refuge pour accueillir les cadres du PPA-MTLD qui activaient dans la clandestinité. Krim Belkacem, Ali Mellah, Amar Ouamrane ou encore Tahar Oussedik sont passés par cette cache», a indiqué Mohamed Yakouren en précisant que Yazourene a participé activement à la préparation du déclenchement de la Révolution. «Si Saïd, qui était en compagnie de Ali Mellah, a mené une série d’opérations armées à Azzazga. Ils ont attaqué la brigade de gendarmerie, le domicile de l’administrateur, la ferme d’un colon avant d’incendier le plus important dépôt de liège de la région. En une seule nuit, ils ont ciblé des objectifs militaire, politique, économique et aussi le colonialisme spoliateur de terres. Le 3 novembre, le même groupe a tendu une embuscade qui a fait quatre morts parmi les forces coloniales. Ces dernières ont réagi violemment en brûlant la maison de Si Saïd et en enlevant sa femme et son fils. Son fils rejoindra par la suite les rangs de l’ALN et tombera au champ d’honneur en 1960», précisera le moudjahid Si Mahmoud. Au cours de l’année 1955, Yazourene Mohand Ameziane a joué un rôle prépondérant dans l’opération «Oiseau Bleu» en déjouant cette action de contre-guérilla dans les maquis de la Kabylie, mise en œuvre par la DST. Promu commandant suite au Congrès de la Soummam, il sera chargé de l’acheminement des armes et des munitions. Il partira ensuite pour Ghardimaou, siège de l’état-major général de l’ALN, en qualité de représentant de la Wilaya 3. En 1959, il sera désigné à la tête de cette wilaya historique avec le grade de colonel. Il succède ainsi au colonel Amirouche tombé au champ d’honneur aux côtés du colonel Si Haoues près de Boussaâda. Cependant, il ne pourra rejoindre son poste puisqu’il sera blessé en tentant de rallier la Kabylie. Après une longue période d’hospitalisation en Tunisie, il reprendra ses activités en tant que membre du Conseil national de la Révolution algérienne, poste qu’il conservera jusqu’à la fin de la guerre. Après l’Indépendance, le colonel Yazourene Mohand Ameziane a assumé plusieurs fonctions de responsabilité au sein de l’Etat et du FLN. Il décédera le 10 janvier 1988 des suites d’une longue maladie. «Si Saïd Vrirouche était un grand guerrier. C’était aussi un instructeur militaire hors pair. Il est important de rappeler qu’en sa qualité de membre du CNRA, il avait créé un institut pour accueillir les étudiants algériens de passage en Tunisie. A ce titre, il avait exigé que cette structure soit financée par l’ensemble des wilayas. Ces étudiants, qui sont aujourd’hui des cadres civils et militaires, lui doivent beaucoup », a tenu à souligner le moudjahid Ahmed Ghozali.
Tarek Hafid Soir d’Algérie
Source:Archives Le soir d'Algérie.du 07Janvier2007
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FAMILLE IAZZOURENE   

Revenir en haut Aller en bas
 
FAMILLE IAZZOURENE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Famille d'honneur sur la parade ?
» La famille nombreuse en Afrique!
» La famille Brasseur
» Famille Ristori _ état civil
» [Cinéma] La Famille Suricate (15.oct.2008)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AZAZGA ( IEÊZOGUEN ) - KABYLIE - ALGÉRIE :: ESPACES UTILES... :: BESOIN D'AIDE - PERDU DE VUE - AVIS DE RECHERCHE - PETITES ANNONCES...!-
Sauter vers: